2 jeunes bénévoles engagés pour notre association en cette période de pandémie

Parmi nos 600 familles adhérentes,  une grande partie à la possibilité de se connecter, de faire partie de groupes sur les réseaux sociaux, et trouve de l’aide dans leur cellule familiale, sont entourés…

Mais d’autres sont plus seuls… aussi bien jeunes dans leur petite chambre, que personnes de tout âge, isolées.

Au 1er confinement la Maison de la Famille avait l’aide de 4 bénévoles : Valentine, Astrid plus axées appels et courses, et deux jeunes : Valentine Anger et Vincent Gautrin qui ont renouvelé leur mission bénévole.

Deux jeunes font du bénévolat pour l’association MAISON DE LA FAMILLE, présents tous les 2 pendant la période de 1er confinement, ils ont repris leur mission bénévole au sein de notre association, afin de nous aider à apporter un soutien à nos adhérents.

Valentine Anger, 19 ans, Neuilléenne depuis toujours, étudiante à Nanterre en bi-licence Eco Anglais, trésorière de son association BDE de Nanterre, bénévole aussi aux restos du cœur ponctuellement.

J’ai pris contact avec la MDF pour faire du bénévolat, et Patricia de Lastelle m’a proposé de l’aider pour appeler les personnes plus âgées en montant une chaine d’appels réguliers pour prendre de leurs nouvelles ; ça m’a fait plaisir de parler avec les personnes isolées comme vendredi je n’ai pas cours en ligne,Elles ont moins peur qu’au 1er confinement. Il y a une qui m’a demandé de faire une balade, je suis ravie de faire cette promenade avec elle.

 

Valentine fait cette mission avec beaucoup de cœur et de douceur, j’ai de la chance de l’avoir à mes côtés pour cette mission particulière

Vincent Gautrin, 25 ans, Neuilléen depuis toujours, jeune diplômé  de l’école Hôtelière de Lausanne, employé à l’hôtel de Crillon, passionné de cyclisme

Le 1er confinement a été l’opportunité de nous rencontrer, Patricia de Lastelle m’a proposé des missions en lien avec les personnes âgées pour leur venir en aide.

J’ai pris le goût à ça et j’ai voulu perdurer ce lien pour ce nouveau confinement et faire profiter de mes compétences pendant mon temps libre ;

Patricia m’appelle le véritable « couteau suisse » en effet, j’ai aimé proposer de faire des courses, déposer les masques, apporter une assistance sur ordi et applications à télécharger, que les personnes plus âgées puissent comprendre comment faire un Zoom ou Facetime avec leurs proches qui leur manquent terriblement… avec mon vélo et mon attestation et dans le respect des gestes barrières voilà comme j’apporte mon aide.